ESSENCIEL
BONJOUR

Un nouveau jour se lève sur Essen'Ciel ... Le Soleil radieux t'illumine et te souhaite une belle journée ...
Derniers sujets
» PRESENTATION DU MODULE SUR LE CHEMIN DE L’EVEIL
Sam 31 Mai - 2:21 par arcadia

» CONTACTS AVEC LES MONDES INVISIBLES
Sam 31 Mai - 2:11 par phoenix

» L'ANKH "La chaîne électromagnétique"
Sam 31 Mai - 1:58 par phoenix

» PENSEE DU 31 JUILLET 2012
Ven 8 Nov - 16:33 par phoenix

» PENSEE DU 30 JUILLET 2012
Lun 17 Sep - 20:41 par arcadia

» PENSEE DU 29 JUILLET 2012
Lun 17 Sep - 20:37 par arcadia

» PENSEE DU 28 JUILLET 2012
Lun 17 Sep - 20:34 par arcadia

» PENSEE DU 27 JUILLET 2012
Lun 17 Sep - 20:31 par arcadia

» PENSEE DU 26 JUILLET 2012
Lun 17 Sep - 20:28 par arcadia

Partenaires
Bientot disponible...
Tchat Blablaland

compteur visite blog

Le Temps cet inconnu : pas si objectif

Aller en bas

Le Temps cet inconnu : pas si objectif

Message par arcadia le Mer 23 Juin - 23:09


Mais le temps objectif ne l'est pas tant que ça.
C'est Einstein qui le dit. Avec la
relativité restreinte,
il prouve en effet que deux horloges à des
vitesses
différentes mesurent un temps différent.
Ainsi,
deux jumeaux, dont l'un serait dans une
fusée allant
à une vitesse proche de celle de la
lumière, ne
vieilliraient pas au même rythme.


Il s'agit là d'une rupture forte avec la
mécanique
classique, qui s'exprimait à travers un
temps absolu
et immuable. Einstein remplace l'hypothèse
de temps
absolu par celle de la constance de la
vitesse lumière
dans les référentiels dits galiléens (en
mouvement
rectiligne uniforme) et pose ainsi
l'équivalence
des lois de la physique dans tout ces
référentiels.
Les lois étant les mêmes malgré
le mouvement, le temps devient relatif.


Pour relier ces deux approches, le
physicien redéfinit le temps et l'espace
(donc les notions de mouvement et de
vitesse) :
désormais, temps et espace sont
inséparables et
exprimés comme un couple espace-temps. Cet
espace
temps est déformé par la présence de
matière, ce
qui se manifeste par une force, la
gravité. Finalement,
temps, espace et matière ne peuvent
exister l'un
sans l'autre.

Le temps hors cadre




Ce n'est pas tout : la relativité
(générale)
inverse une autre notion. Le temps et
l'espace ne
sont plus le cadre des phénomènes mettant
en jeu
la matière, mais au contraire, ce sont les
corps
qui influent sur le temps et l'espace.
L'inverse
de ce que l''on pensait jusque là.


De plus, l'ordre des événements, du passé
vers
le futur, devient inséparable des
propriétés de
la lumière. Voilà donc un temps qui se
dilate (pour
un corps se déplaçant à grande vitesse par
rapport
à un autre) ou se raccourcit (pour un
corps qui
se déplace à faible vitesse par rapport à
un autre),
et qui semble tout sauf intuitif. Il est
pourtant
celui qui permet d'expliquer des
phénomènes comme
les lentilles gravitationnelles ou les
trous noirs.
Bref, c'est ce temps relatif qui est
compatible
avec notre observation quotidienne du
monde.


Autre conséquence troublante : la notion
de simultanéité
perd de son absolu car tout dépend de
l'observateur.
Ce phénomène n'est toutefois flagrant que
si les
observateurs se déplacent l'un par rapport
à l'autre
à des vitesses proches de la vitesse de la
lumière.



La mesure du temps est donc différente
selon la
vitesse du référentiel dans lequel on se
place.
La théorie de la relativité indique donc
que le
temps soi disant objectif du physicien
n'en est
pas moins variable.


Source : http://www.journaldunet.com/science/science-et-nous/dossiers/07/temps/5.shtml
avatar
arcadia
Admin
Admin

Messages : 185
Date d'inscription : 14/06/2010
Localisation : là ou vous saurez me trouver ....

http://essenciel.forums-actifs.net/memberlist.forum

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum