ESSENCIEL
BONJOUR

Un nouveau jour se lève sur Essen'Ciel ... Le Soleil radieux t'illumine et te souhaite une belle journée ...
Derniers sujets
» PRESENTATION DU MODULE SUR LE CHEMIN DE L’EVEIL
Sam 31 Mai - 2:21 par arcadia

» CONTACTS AVEC LES MONDES INVISIBLES
Sam 31 Mai - 2:11 par phoenix

» L'ANKH "La chaîne électromagnétique"
Sam 31 Mai - 1:58 par phoenix

» PENSEE DU 31 JUILLET 2012
Ven 8 Nov - 16:33 par phoenix

» PENSEE DU 30 JUILLET 2012
Lun 17 Sep - 20:41 par arcadia

» PENSEE DU 29 JUILLET 2012
Lun 17 Sep - 20:37 par arcadia

» PENSEE DU 28 JUILLET 2012
Lun 17 Sep - 20:34 par arcadia

» PENSEE DU 27 JUILLET 2012
Lun 17 Sep - 20:31 par arcadia

» PENSEE DU 26 JUILLET 2012
Lun 17 Sep - 20:28 par arcadia

Partenaires
Bientot disponible...
Tchat Blablaland

compteur visite blog

L'APPEL DE L'ATLANTE Extrait chapitre 11 "EVOLUTION"

Aller en bas

L'APPEL DE L'ATLANTE Extrait chapitre 11 "EVOLUTION"

Message par phoenix le Dim 4 Juil - 1:28

Extrait du Chapitre 11

[b]EVOLUTION

L'équipe se sépara, ravie, après le serment, qu'elle pratiqua sans la moindre hésitation. Le début de la formule impressionnait toujours Christophe : " En présence des dieux immortels attentifs... "

Sur les trônes de cristal formant le cercle sacré, les 8 responsables méditaient pour unifier leurs vibrations Ignace ouvrit les yeux, aussitôt imité par les sept autres' Le attentif se Prolongea.

Frères, commença Ignace, ce que je dois vous transmettre aujourd'hui est difficile, car son contenu heurte les sentiments d'altruisme et de charité de tous les profanes dits de bonne moralité. Je dois cependant parler.

Le taux de natalité est trois fois supérieur dans les pays pauvres à celui des pays riches. Chaque jour, la Terre porte 200 000 personnes de plus ; il naît environ 240 enfants à la minute ; il meurt environ 100 personnes à la minute ; chaque minute donc, la Terre porte 140 puissances 40 personnes de Plus.

En I'an 2000, la Terre comptait plus de 6 milliards d'habitants, soit 1,5 milliard pour les nations développées et 4,5 milliards pour les autres. On prévoit une population de 8 milliards en2020. On continue à encourager la reproduction accélérée et les religions s'en donnent à cœur joie. On parle du droit sacré à la reproduction, on interdit les moyens anticonceptionnels, pendant ce temps, il faut loger et nourrir toute cette population, on déboise donc pour cultiver des terres ; on déboise pour construire des villes. Qui dit déboisement dit diminution de la production d'oxygène, car' faut-il le répéter, ce sont les arbres qui fournissent notre oxygène Mieux encore. En Afrique, la production agricole n'a augmenté que de 1,4% par an au cours des années 70, alors que la population grossissait de 3o par an. Actuellement, les 3/5èmes de I’ humanité souffrent de malnutrition. Des millions de personnes meurent de faim chaque année.

Les grandes religions en restent à I ‘Antiquité : la mortalité infantile était considérable, d'une part ; et la planète était encore vide ou presque. Hélas ! On parle encore aujourd'hui des familles nombreuses comme d'un signe divin. On dit que < Dieu a béni leur union >> en leur donnant un enfant.

Les optimistes et les saboteurs de l'humanité répètent qu'on peut encore accroître les productions de la planète pour nourrir le double d'humains. En supposant que les dérèglements du climat ne viennent pas annuler toutes les statistiques, les humains s'entasseront. Plus de zones libres pour les méditant, évidemment. Mais on oublie la nécessité du contact avec la terre nourricière pour maintenir en vie le corps. On vit dans les grandes cités, plutôt, on survit, grâce à la médecine.

Le jour où les responsables oseront agir raisonnablement, on imposera à tous les défenseurs de la natalité outrancière de s'occuper personnellement des enfants en surnombre. Ils devront nourrir, loger, vêtir, scolariser tous ces enfants, à leurs frais évidemment, et non aux frais de la collectivité' Que les adeptes en paroles prennent leurs responsabilités.

Un jour viendra obligatoirement où les gouvernements seront forcés de pénaliser les familles de plus de trois enfants. Avec toutes les dérives que cela implique, avec tous les abus prévisibles on pensera à la stérilisation obligatoire ou à d'autres moyens qu'on découvrira. On commencera peut-être par priver de leurs droits civils les parents responsables. Plus de droit de vote, plus de je ne sais quoi.

Les pays les plus démunis s'effondrent sous le poids de la natalité. Au lieu de les aider à prendre conscience, on aide à la survie des enfants en surnombre. On ne peut condamner les enfants appelés à la vie, mais on doit intervenir en amont.

Les pays démunis tentent de déverser leurs surplus mortels chez nous. Et des irresponsables parlent de nos devoirs d'acceptation inconditionnelle. C'est l’œuvre d'une Volonté invisible de destruction totale. Cette Volonté aurait souhaité une guerre mondiale, avec an-I1es nucléaires de gros calibre, mais elle n'est pas venue, cette guerre. On prend donc d'autres moyens. En détruisant nos cultures par submersion, on empêche toute évolution. Ce ne sont pas les pays écrasés par leur impéritie qui viendront au secours de notre civilisation. Nous ne pourrons plus aider et ils ne peuvent pas nous aider. L'heure est grave.

Au point de vue intérieur maintenant, la famille nombreuse est souvent un frein à l'évolution. On découvrira des cas d'exception, évidemment. Mais en mathématiques, les cas particuliers ne prouvent rien.

Adoptez un chat. S'il en a le potentiel, il évoluera près de vous et, dans certains cas, pourra se réincarner dans un être humain. Je connais plusieurs cas et vous devez en connaître. Élevez douze chats ensemble. Ils formeront une meute, construiront un égrégore félin et n'évolueront pas. Ils resteront des chats, et des chats quelconques. Un chat unique se branche sur l'âme immortelle de son maître, puisqu'on I'a coupé de l'âme collective des chats sauvages.


Dernière édition par projectarea54 le Dim 4 Juil - 17:26, édité 1 fois

~~~~~~~~~~~~~~~
Croire en ce qui est ! pas en ce qui parait, car la réalité nous dépasse tous...
avatar
phoenix
Admin
Admin

Messages : 53
Date d'inscription : 14/06/2010
Localisation : Geispolsheim (bas rhin 67)

http://www.essen-ciel.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'APPEL DE L'ATLANTE Extrait chapitre 11 "EVOLUTION"

Message par phoenix le Dim 4 Juil - 17:20

Les humains ne sont pas des chats, mais la comparaison, bien qu'insolente, donne une idée approximative. Encore une fois, il existe des exceptions. Le problème collectif, c'est le nombre. Les poulaillers surpeuplés sont des enfers pour les poulets. Il en est de même pour les veaux. Et on entasse les humains dans des immeubles de plus en plus hauts. On oublie le nécessaire contact quotidien sinon permanent avec le tellurisme bénéfique, qui ne traverse pas les sols bétonnés. On oublie le besoin de solitude, le besoin d'espace vital. La foule, la foule... Un jour viendra où personne ne pouffa se retrouver seul. Un jour viendra où les villes formeront une sorte de croûte maladive qui recouvrira tout le pays.

Les futuristes pseudo-intellectuels planifient des cités gigantesques sans tenir compte de toutes les données que nous connaissons, nous. Et nous ne pouvons être entendus, car les responsables ont choisi entre la bourse et la vie. Ils ont choisi la bourse. Nous ne pouvons que rayonner notre aspiration et notre certitude. Vous, Frères, vous éprouverez d'immenses difficultés à faire admettre ces réalités. Les animaux sont plus sages que les humains, du moins les animaux sauvages. Ils savent quand arrêter la procréation et ne pas détruire leur environnement.

Les humains ont perdu leur instinct pour gagner un pouvoir de réflexion. Hélas, leur réflexion est entravée par des conditionnements diaboliques, ne craignons pas les mots. Ce qui était vrai il y a des siècles ne l'est plus. Si l'on doit juger l'arbre à ses fruits, il faudrait conclure que bien des arbres étaient de mauvaise qualité si I'on examine leurs fruits actuels. N'oublions jamais qu'au fondateur d'une grande religion succèdent des disciples souvent persuadés de mieux connaître la Vérité que Maître. Les doctrinaires s'emparent d'une Révélation et mettent en mots, les leurs, en démonstrations, les leurs.

Voilà, Frères, ce que je devais vous dire aujourd'hui. Je sens vos réflexions douloureuses. Que chacun s'exprime avant de nous séparer.


Ignace l'adressait une fois de plus à la petite communauté.

Je vais vous lire un texte qui exprime tout à fait ce que j'aurais pu dire, avec I'avantage de le trouver tout prêt, en forme. avec toutes les références nécessaires pour une publication. Pour comprendre le processus de la réincarnation, il nous faut réfléchir sur les derniers instants, le moment crucial ou l'Individu va abandonner son écorce physique


Tournons nos regards vers les expressions profanes : l'enseignement exotérique (pour le profane) cache souvent des vérités qu'il faut décoder; I'enseignement ésotérique doit se lire à un autre niveau. Les chrétiens (premier niveau de lecture) disent en parlant d'un être cher qui vient de mourir < Le Seigneur I'a rappelé à Lui.

Première contradiction : le chagrin autorisé, les signes de deuil, la messe des morts... Si l'être aimé est près du Seigneur, pourquoi pleurer ? Peut-être l'être intérieur de ceux qui restent tente-t-il d'exprimer ce qu'il sait et sent... Nous allons préciser en auscultant un deuxième enseignement profane : Il a rendu son âme à Dieu. Alors, qui reste là, dans le cercueil, au milieu des fleurs, participant à une cérémonie funèbre ?

]L'enseignement de la Tradition est simple : I'agrégat (l'âdhâra) « a rendu son centre divin de coagulation aux Puissances divines ». Le centre immortel quitte le corps et laisse là le reste de l'agrégat On peut dire que « le Seigneur l'a rappelé à Lui >>, puisque ce centre remonte dans son plan lumineux où tout est immortel

]Que reste-t-il pour assister à la cérémonie funèbre ? Tout le reste de l'agrégat provisoire. La dépouille contient encore les autres coagulations et le nouveau mort assiste à la cérémonie, parfaitement conscient, sauf parfois s'il est mort accidentellement (les coagulations ont été dispersées et ne pourront reconstituer un agrégat qu'à I'aide d'une puissance particulière). Le processus de désintégration partielle ou totale ne commence que plus tard ; d'où la tradition des veillées funèbres et des rites étalés sur plusieurs jours.

Mais, selon le dogme populaire, cette âme est créée tout exprès pour un corps unique. Elle ne peut donc évoluer Toujours selon cet enseignement exotérique, le Créateur construit des âmes sur mesure, en relation avec le niveau d'évolution de l'humanité-espèce. On peut alors se demander QUI détermine cette évolution collective. L'individu évolué n'a donc aucun mérite puisqu'il est né au bon moment. Ce Créateur plonge des âmes dans la matière, dans laquelle elles vivent ce que vivent les gouttes de rosée, et remontent au Ciel ou s'enfoncent en Enfer. Étant donné qu'aujourd'hui il naît trois enfants à la seconde sur la Terre (environ 250 000 par jour) et qu'il s'agit de nouvelles âmes, et que l'humanité existe depuis au moins un million d'années, même en admettant une natalité plus tranquille avant la folle accélération de notre siècle des Lumières, le Ciel et l'Enfer doivent être surpeuplés d'âmes qui n'évoluent pas qui n'ont jamais pu évoluer, qui stagnent comme une collection de timbres classés par époque Étrange Créateur qui ne se lasse pas de fabriquer ces milliards d'âmes non évolutives, et qui laissera les guerres mondiales mettre un peu d'ordre dans les rangs trop serés des corps-réceptacles et augmenter rapidement sa collection de timbres non rares.

À quoi sert donc ce court voyage dans la matière ? L'âme plonge dans la vallée de larmes, apprend à souffrir, quitte la Terre et s'ajoute à la collection de timbres qui chantent, pour les siècles des siècles, les louanges du collectionneur impénitent.

Le Centre divin individuel

Les initiés de l'Antiquité tout comme ceux d'aujourd'hui apprennent que, justement, le Suprême a placé, au coeur de chaque être, une étincelle évolutive, immortelle et divine, le psychique. Cette étincelle grandit, s'individualise, devient peu à peu à l'image de Dieu « le Christ en nous « selon les enseignements chrétiens) au cours des vies successives, car ce psychique ne peut passer de l'état de simple étincelle divine à l'état d'être parfait en une seule vie, fût-elle prolongée jusqu'à deux ou trois cents ans.

Le psychique d'un homme des débuts de l'humanité ne pouvait, après la mort du corps et de la personne qui l'habitait, « retourner à Dieu » et chanter Ses louanges : il n'était encore qu'un embryon. Tout comme un embryon physique ne peut chanter les louanges de ses parents ou de Dieu, le psychique embryonnaire se contente d'être.

L'individu commence sa vie sous la forme d'une cellule unique (union du spermatozoïde et de I'ovule) puis devient fætus avant de naître bébé, les psychiques naissent sous forme de simple cellule divine avant de grossir sans pouvoir influencer immédiatement la destinée de leur porteur humain.

]Un psychique évolue, il est « à l'image de Dieu » , donc sans ego, sans orgueil, sans vanité, sans ombre. L'être qui l'exprime, I'homme d'aujourd'hui, n'a encore rien fait pour mériter ce psychique, il n'en est que le véhicule inconscient. Tels sont, brièvement, les enseignements de la Tradition, que nous expliciterons plus loin. Demandons nous plutôt si la croyance en la réincarnation est récente chez nous : les Cathares y croyaient (ou en avaient l'expérience). Après des siècles de christianisme exotérique, en Europe, on professait encore la doctrine réincarnationniste.

Le même auteur ajoute en note une précision que je tiens à vous lire :

Les opposants à la réincarnation pensent avoir découvert un argument sans réplique : le nombre d'humains croît sans cesse...


Dernière édition par projectarea54 le Dim 4 Juil - 17:24, édité 1 fois

~~~~~~~~~~~~~~~
Croire en ce qui est ! pas en ce qui parait, car la réalité nous dépasse tous...
avatar
phoenix
Admin
Admin

Messages : 53
Date d'inscription : 14/06/2010
Localisation : Geispolsheim (bas rhin 67)

http://www.essen-ciel.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'APPEL DE L'ATLANTE Extrait chapitre 11 "EVOLUTION"

Message par phoenix le Dim 4 Juil - 17:21

Où ces nouveaux humains trouvent-ils assez de psychiques ?

C'est oublier un peu trop rapidement que les psychiques ne se réincarnent pas tous ensemble, qu'ils peuvent rester des siècles ou des millénaires sans corps... C'est oublier que les animaux aussi ont des embryons de psychique... D'où les résultats pour le moins décevants de I'accélération vertigineuse de la population mondiale.

Je dois parler maintenant des fanatiques qui se suicident au nom d'une cause. Les initiés, de tout temps, ont su. Je vous lis quelques lignes de la Mère. Je vous rappelle que la Mère, appelle avec raison, psychique ce que le profane appelle l'âme immortelle Dans les êtres ordinaires chez qui la forme psychique n'est pas pleinement développée et organisée, au moment où le psychique quitte le corps, les formes mentales et vitales peuvent persister pendant un certain temps si la mort a été particulièrement paisible et concentrée, mais si un être humain est mort brusquement et dans un état de passion, avec des attachements nombreux, eh bien, les différentes parties de l'être se disloquent et vivent plus ou moins longtemps leur vie propre dans leur domaine propre, puis disparaissent.

Bien entendu, le profane pense que chacun a une âme immortelle bien éveillée, bien consciente, supervisant la vie. Le profane ignore le progrès d'une vie à I'autre. Les religions, dans leur enseignement pour tous, appuient sur cette impossibilité et la présentent comme un dogme révélé par Dieu. Poursuivons.

Les gens, n'est-ce pas, sont extrêmement ignorants et ils croient que c'est comme ça : il y a la vie, et puis la mort. la vie, c'est un ensemble d'ennuis, et puis la mort, c'est une paix éternelle. Mais ce n'est pas du tout comme ça. Et généralement. Quand on sort de la vie d'une façon tout à fait arbitraire, et dans une passion ignorante et obscure, on s'en va tout droit dans un monde vital, fait de toutes ces passions et de toutes ces ignorances. Alors, les ennuis que I'on voulait éviter, on les retrouve sans avoir même la protection que donne un corps ; parce que si vous avez jamais eu un cauchemar c'est-à-dire une promenade téméraire dans le monde vital - eh bien, votre solution, c'est de vous réveiller, c'est-à-dire de vous reprécipiter dans votre corps immédiatement.

Mais quand vous avez détruit votre corps, vous n'avez plus de corps pour vous protéger. Alors, vous vous trouvez dans un cauchemar perpétuel, ce qui n'est pas très agréable.

FIN PROVISOIR EN ATTENTE DE RECOPIE

~~~~~~~~~~~~~~~
Croire en ce qui est ! pas en ce qui parait, car la réalité nous dépasse tous...
avatar
phoenix
Admin
Admin

Messages : 53
Date d'inscription : 14/06/2010
Localisation : Geispolsheim (bas rhin 67)

http://www.essen-ciel.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'APPEL DE L'ATLANTE Extrait chapitre 11 "EVOLUTION"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum